mardi 25 juillet 2017

Martin Girard : la passion du design

14 rue Leclerc, au cœur de Baie-Saint-Paul
Professionnalisme. Intégrité. Innovation. Transparence. Tout cela accompagné d’une capacité d’écoute pour le client. Voilà ce qui explique la passion de Martin Girard designer professionnel de Baie-Saint-Paul dont la carrière connait une trajectoire hors du commun.

J’ai rencontré Martin Girard quand vint le temps de faire l'achat de nos revêtements de plancher. En poursuivant notre stratégie d'acheter localement, je devais trouver un revêtement selon la norme FSC assurant sa provenance d'une foret et d'une chaine d'approvisionnement gérés selon une responsabilité sociale et environnementale. La céramique devait avoir un contenu recyclé d'au moins 40%. J’avais souvent admiré les vitrines chez Martin Girard. Elles confèrent un message au-delà du marketing habituel en nous donnant un clin d’œil sur la vision de ce maître-designer. Tout est choisi avec un goût impeccable qui devance les tendances du jour avec une élégance discrète intemporelle. L’œil est convié au-delà de l’esthétique. C’est un beau karma, non seulement pour l’accueil chaleureux de son personnel attentionné, mais aussi pour l’ambiance sereine avec sa luminosité, ses couleurs, ses textures et ses parfums envoutants. C’est ce que je recherchais : un style intemporel holistique qui s’adapte à mes besoins de bien-être personnel en plus de satisfaire les exigences de LEEDv4.   

Rencontrer un nouveau partenaire dans un projet d’autoconstruction n’est pas une mince affaire, car je me prépare à expliquer LEEDv4, nos besoins personnels, notre vision et nos attentes selon notre chantier écologique. C’est un scénario exaspérant. Ce ne fut pas le cas avec ce consultant en chef et directeur de projets d'envergure, privés, publics ou corporatifs. Voilà les différences importantes entre un designer et un décorateur d’intérieur. Le designer intègre les éléments de l’esthétique et la science, les tendances économiques, les règlements ainsi que les codes environnementaux et énergétiques. Il gère le processus avec une planification stratégique flexible allant des spécifications de l’architecte jusqu’aux sous-traitants et artisans pour la finition. Ce qui démarque Martin Girard dans Charlevoix et ailleurs dans la province est le lien de confiance que les chantiers lui accordent à cause de ses compétences multidisciplinaires. Ceci était des plus évidents quand Martin a visité personnellement notre chantier. Je venais donc de trouver l’expert-conseil tant recherché.  

Sensible à mon expérience avec l’architecte et les ingénieurs, j’étais prête à écouter ses idées. Je n’avais pas de concepts préconçus pour le choix des revêtements, car je craignais être limitée par les exigences LEEDv4. Aussi, je voulais sincèrement sortir de ma zone de confort au niveau des choix d’essence de bois. La céramique m’inquiétait moins. Je cherchais un motif simili béton, mais le bois franc était autre chose. Dans mes maisons précédentes, mon choix s’était arrêté au merisier pâle très lustré dans les tons Amaretto. Pour notre maison de campagne de style moderne, je cherchais une essence qui fusionnerait avec les autres essences utilisées dans notre décor. Nous voulions un plancher moins lustré aux lattes plus larges avec un look champêtre loin du rustique. Une autre exigence : facilité d’entretien et durabilité surtout à cause du soleil provenant de la fenestration dominante dans les pièces. Après avoir consulté les plans de la maison et visité le chantier, Martin suggéra les planchers en bois de la marque Mercier. Ce fabricant est certifié pour la chaine de traçabilité et le bois contrôlé selon la norme FSC, Forest Stewardship Council, donc conforme aux exigences LEEDv4.

Notre plancher FSC par Mercier en Hickory, noyer blanc
Pour l’essence, Martin Girard me conseilla l'Hickory, un noyer blanc.  Je dois avouer qu'au début, l’échantillon n’était pas convaincant. Voyant mon hésitation, il me montra la revue Dwell dans laquelle il avait réalisé le design intérieur d’une maison où il avait utilisé le noyer blanc. En regardant les photos dans la revue, je constatais que le noyer blanc ajoutait la couleur chaleureuse et le cachet champêtre que je recherchais. Si cette décision avait été de mon propre cru, je serais demeurée dans ma zone de confort et j’aurais opté encore une fois pour le merisier lustré aux lattes étroites et j’aurais été déçue des résultats. Le plancher est un facteur wow quand nous entrons dans
Notre escalier qui descend au rez-de-jardin
la maison. Nos visiteurs s’enquièrent au sujet de l’essence de nos planchers hors de l’ordinaire. Le panaché de couleurs fusionne bien avec nos fenêtres autrichiennes qui sont de mélèze pâle. Les marches de l’escalier en noyer blanc ont été réalisées par Mario Perron, artisan et ébéniste de Saint-Hilarion. Les rampes sont de verre 10mm sans main courante sur le verre. Une main courante en acier inoxydable avec une bande d'éclairage DEL longe le mur en émettant une lueur discrète pour illuminer l'escalier et valoriser le noyer blanc. 



Le Studio C : une expérience multimédia pour faire nos choix
Pour choisir la céramique au contenu recyclé,  Martin me dirigea dans une autre section de son magasin, un studio interactif avec une approche multimédia. La salle d’exposition est impressionnante avec une vaste sélection d’échantillons. Martin avait préparé tous les échantillons écologiques au contenu recyclé pour faciliter mon choix. C’est la transparence que je recherchais au niveau de la composition de matières recyclées dans la céramique utilisée dans la cuisine, les salles de bain, la salle d’eau et la buanderie. Encore une fois, Martin a su diriger mon choix vers une élégance discrète de premier ordre tout en répondant aux normes LEEDv4.

Lors des visites subséquentes, j’ai eu le grand plaisir de travailler avec Alexandra Simard, Designer Assistante, pour déterminer les quantités de matériel. Cette jeune designer se démarque par ses connaissances et son entregent avec les clients de la maison. Le choix des matériaux exigeait des preuves à l’appui pour consolider les exigences LEEDv4 car tout doit être documenté. Alexandra a recensé toute la documentation pertinente à cet effet auprès des manufacturiers, commandé la marchandise, coordonné la livraison et répondu à toutes mes questions. On ne peut pas demander mieux car je me sentais bien accompagnée pendant tout le processus.
Un nouveau regard sur le design d'intérieur responsable
Cette expérience m'a fait repenser le design de nos intérieurs en m'invitant  à explorer des concepts novateurs incorporants des matières nobles et écologiques. J'étais aux premières loges pour découvrir le design intelligent et comprendre que l’esthétique intemporelle est un bon investissement. De l’idéation initiale à la touche finale, Martin Girard est plus qu’un marchand de rêves. C’est un passionné chevronné du design, un créateur sensible qui contribue au style de vie que nous convoitons. Pour en connaitre plus au sujet de ce designer, je vous invite à lire le prochain billet qui lui est entièrement dédié.