samedi 23 avril 2016

L'architecture charlevoisienne


La simplicité bucolique de l'architecture rurale dans Charlevoix
Chaque maison a son histoire. C’est ainsi pour le patrimoine architectural qui devient en sorte le messager culturel d’une époque sacrée. L’architecture conserve la mémoire de nos origines. Elle nous guide dans sa signification parce que nous construisons à notre image. Ce n’est pas de la simple nostalgie. C’est une belle complicité.

Clarence A. Gagnon
L’architecture charlevoisienne ne fait pas exception. Sa signature distincte communique une émotion bucolique qui vient nous interpeller depuis plus d’un siècle et demi. La terre de Menaud maître draveur conjure en nous une fierté profonde. D’anciens clichés photographiques démontrent la villégiature élégante des grandes villas sur mer qui ont accueilli plus d’un pinceau ou d’une plume pour les décrire. Aujourd'hui, je les contemple comme Laure Conan ou Gabrielle Roy a dû les regarder. Comme Clarence A. Gagnon et toute une pléiade d’artistes. La simplicité généreuse de l’architecture rend Charlevoix mythique. Ce que j’aime le plus est l’architecture rurale traditionnelle avec ses toits mansardés, ses granges à encorbellement, ses couleurs et ses textures. Ce qui m’émeut le plus est que j’ai le privilège de vivre parmi eux.


Le cachet spécial de l'architecture patrimoniale urbaine
 Après deux ans de planification, mon conjoint Pierre, avec toute la patience d’un bénédictin, vient de mettre la touche finale sur nos plans pour construire notre résidence de style maison de campagne moderne. On peut voir aussi cette architecture résidentielle dans les pays scandinaves. Ses lignes épurées, sa simplicité modeste, la texture des matériaux nobles qui la composent la rendent intemporelle. Nous l’avons choisi pour qu’elle soit bien ancrée dans le paysage de Saint-Irénée selon les normes qu’exige le privilège de vivre dans une région de villégiature hautement prisée.

Une architecture rurale au-delà de la nostalgie.
Quand vient le temps de gérer l’impact d’une nouvelle construction, le tout est scruté non seulement sur le plan environnemental, mais aussi sur le plan architectural. Le plan d’implantation et d’intégration architecturale de la MRC de Charlevoix Est exige des propriétaires demandant un permis de construction de fournir une description technique des revêtements extérieurs, des recouvrements de toitures, des couleurs et des matériaux. Une continuité architecturale doit être assurée tout en se conformant aux exigences actuelles des nouveaux codes de bâtiment. C’est un dialogue créatif qui assure les projets de construction bien muris. 

Le premier coup de pelle aura lieu bientôt et nous l’attendons avec impatience. Nous ne sommes pas les seuls. Plusieurs observateurs soit du domaine professionnel, industriel ou commercial sont intéressés par les protocoles environnementaux et énergétiques que nous avons intégrés dans sa construction. L’Heure Bleue est reconnue par le Conseil du bâtiment durable du Canada comme leader dans la construction écologique et écoénergétique et elle est la deuxième résidence au Canada et au Québec inscrite pour la certification LEED v4, une certification internationale. Nous partagerons avec vous via ce blogue notre expérience avec nos partenaires que ce soit au niveau de la conception, de la construction, de produit ou du service. Vous pourrez consulter également le site du CBDC sous la rubrique Leaders du LEED v4. Vous nous trouverez sous la rubrique Habitations et collectifs d’habitations de faible hauteur. Tel que mentionné par le CBDC : Le Canada est un chef de file mondial du bâtiment durable et on y compte le plus grand nombre de projets certifiés LEED à l’extérieur des États-Unis. Cette réussite repose sur des professionnels canadiens innovateurs qui cherchent toujours à atteindre les niveaux de durabilité les plus élevés dans la conception, la construction et l’exploitation des bâtiments. Le CBDC mentionne L’Heure Bleue parmi les leaders du Canada en matière de bâtiments durables.
Il y a une différence entre construire et bâtir. Construire une maison est un défi de taille lorsqu’on vise une certification écologique internationale. Bâtir une maison c’est autre chose parce qu’on veut qu’elle nous ressemble. L’Heure Bleue de Charlevoix prendra sa place parmi les autres domaines du Ruisseau-Jureux et comme un bon vin que l’on décante avec anticipation, notre petite maison de ferme sera à la hauteur, non seulement sur le plan environnemental et énergétique, mais pour sa contribution au patrimoine rural charlevoisien.